Facebook est-il mon ami ?

Depuis que je suis présente sur ce réseau social, j’ai, à plusieurs reprises, eu du mal à le cerner. Plus les mois, les années passent, plus je le perçois comme parfaitement pervers. Enfin, c’est peu-être un peu fort.

Je ne crois plus au « ça permet de garder contact ». Ca permet surtout de zyeuter impunément les actualités de tes « amis », qui parfois, n’en sont pas vraiment. Mais j’y reviendrai. Facebook nous mâche le boulot de manière incroyable. On n’a plus besoin de demander à nos « amis » comment ils vont, ce qu’ils font, où ils en sont dans la vie parce que grosso merdo, on le sait via statuts/photos/etc … Donc ouais, on est en contact, sans rien faire de plus à part liker. On n’arrive plus à se parler, à aller chercher l’autre, parce que tout arrive déjà tout cuit sur notre fil d’actualité.
Vous ne trouvez pas ça nul quelque part ? On a quand même des vies dont la consistance dépasse trois photos de soirée, une vidéo de lolcats et des notifs de rupture/mariage/fin d’études/ce que vous voudrez. On a tous voulu recontacter un pote pour prendre des nouvelles, face to face, mais finalement on s’est installés dans la flemme de facebook à gober de l’info comme des oies que l’on gave.
J’ai demandé à un ami d’aller boire un verre l’autre jour. Pourquoi cette envie ? Je l’ai aperçu en plein Paris, comme ça, alors qu’on est amis sur FB et que logiquement, on pourrait fixer un moment pour se voir, n’importe quand. Voici l’ère du numérique avec laquelle il sera bientôt possible de baiser par écrans interposés, et voilà une drôle de chose (moi dans le rôle de la chose) qui jure encore par les relations IRL.
J’irai presque jusqu’à dire qu’être sur facebook nous fait passer toute curiosité vis-à-vis de nos contacts. On sait déjà un bon nombre de choses sur les autres, alors à quoi bon se fatiguer ? Puisque j’ai une famille éclatée sur plusieurs continents, je m’étais dit au départ que ça serait génial d’avoir des nouvelles via facebook. Et puis les années passent, les uns et les autres graduate tour à tour, j’ai droit à quelques photos, ça égaye ma journée et surtout mon flux d’actu, mais on ne va pas se parler. Et en un sens, l’écran rend la communication moins spontanée, on se retrouve à ne plus avoir l’envie de prendre des nouvelles. On ne se sent parfois plus tellement proches de tous ces gens, paradoxalement.

Facebook est-il mon ami

Tout cela me mène régulièrement à faire le tri dans mes contacts. Mais c’est vicieux car sur facebook, tes contacts sont tes « amis », alors si un clic est égal à une fin d’amitié, ça m’chiffonne (mais bon, on m’a fait le coup, c’est pas bien grave). Y a ces personnes avec qui on a partagé des moments de sa vie qui étaient bien sympa, l’ajout sur facebook semblait aller de soi. Et puis on ne se croise plus, on sent que ça n’arrivera que par un simple hasard car on n’a pas accroché au point de lier une amitié durable. Alors oui, l’autre ne nous a rien fait, mais bon, ça n’a plus vraiment de sens. Alors au revoir, allons au plus simple. Facebook déforme ce qu’on pense être une relation, par cette appellation « ami ». Pourquoi tolérer un ex qu’on ignorerait superbement dans la rue ? Pourquoi ne pas remettre en question la présence de cette meuf qui nous a tourné le dos il y a bien plusieurs mois, et qu’on a pourtant rayé de notre affection ? Sans parler de celle qui nous ajoute alors qu’on se détestait au lycée ? Facebook est si généreux en hardiesse qu’elle en devient de la connerie. C’est pour ça qu’étant ado, j’ai essuyé quelques plâtres.

Peut-être que facebook est fait pour ça, pour qu’on soit un peu con, parce que si je devais réduire mes contacts à mes vrais amis, je n’aurais qu’à les appeler parce que j’ai leur numéro. Et puis après tout, on aime bien se nourrir d’instants de la vie des autres, on ne va pas se le cacher, quand même.

Publicités

2 réflexions sur “Facebook est-il mon ami ?

  1. Excellent article et réflexion, je (personnellement) déteste facebook car je n’arrives pas à contrôler le temps que je perds dessus: il y a toujours quelque chose qui m’y ramène, même en supprimant toutes les notifications. J’ai finis par supprimer le compte il y a quelques mois… Malheureusement la famille et les amis proches comptent beaucoup dessus pour rester en contact quand l’un ou l’autre est à l’étranger. C’est devenu l’outil indispensable, alors qu’avant on faisaient très bien sans! C’est dommage.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai tendance à glander dessus … mais en vrai j’ai aucun problème à me couper des réseaux sociaux, quand je pars en vacances plus ou moins longues par exemple 🙂 Merci beaucoup pour ton avis 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s