Vote ou pèlerinage à Lourdes ?

Bonjour à tous !!

Je sais que ce serait beaucoup plus sympa de vous retrouver avec un article spécial Noël (je suis en train de changer ma bannière), mais je m’expose à l’impitoyable lynchage du net en vous causant politique deux minutes.

Au vu du contexte exaspérant du schéma politique en France, je souhaitais m’exprimer sur un point en particulier. Je ne suis pas là pour jeter la pierre à qui que ce soit, si vous n’allez pas voter, c’est bien votre problème.

J’entends beaucoup, voire un peu trop : « on est déçus », « bidule tient pas ses promesses », « truc a menti pendant sa campagne », etc ….
De politique, je ne sais pas grand chose. Mais en revanche, je pense me rendre compte que c’est une énorme machine qui nous échappe à tous, et même aux politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche.
La politique, c’est un ensemble de rouages qu’il faut manier avec précaution : t’appuies sur un bouton, t’en as trois autres qui sautent. Tout est intimement lié, les budgets des uns et des autres, les alliances, l’Europe et le reste du monde dépendent de décisions qui paraîtront sans conséquences.

ede9cfe9aa96d97cdabbc695b8ddb57c

 

Je sais pas si au sein de ta propre vie t’arrives à coller tous les morceaux et à ne pas te laisser surprendre par un imprévu. Si t’y arrives, bravo, car c’est pas donné à tout le monde. Mais en politique, c’est ta vie et ses aléas fois mille putain ! Le nombre des choses à gérer, on se rend pas compte ! On aurait tendance à penser qu’à notre gueule, nos impôts, notre crise de l’emploi et j’en passe …. sauf que désolée mais ces problèmes sont loin d’être les seuls sur la toile du gouvernement (mais on est d’accord que niveau stratégie, y a mieux que de commencer un mandat en augmentant les impôts). Y a nous, et y a les autres, et y a surtout qu’on est gouvernés par des êtres humains (sous amphet’, mais humains quand même).

Tout ça pour vous dire que le miracle de la vie moins chère et de la création d’emplois, « républicains » et socialistes ont beau en rêver la nuit, ça ne va pas se faire d’un coup de baguette magique un beau matin autour d’un café à l’Elysée. Seul Jésus aurait fait marcher Lazare, alors, pitié, un peu de bon sens.

Je vote par accord avec des idées. Si elles sont mises en oeuvre et ont un impact décisif, tant mieux. Alors oui ça fout les boules quand on fait ses comptes, mais y a un moment où il faut percuter que l’Etat ne peut pas tout gérer en même temps pour faire plaisir à tout le monde. Qui a dit que gouverner était facile ? Se rend-on suffisamment compte du bordel général dans lequel on vit ? Alors oui, y a Flamby et sa clique de la promo Voltaire qui tiennent la barre et se prennent les tomates (et ça date pas d’hier, c’est facile de critiquer un corps gouvernemental, qu’il soit de droite ou de gauche), mais vous espérez quoi, au juste ? Moi je n’espère pas grand chose, juste qu’on respecte mes valeurs. Et ça sera la même quand je finirai mes pâtes instantanées quand j’aurai plus le cul choyé à la maison.
Et mes valeurs, ce ne sont en aucun cas les dégueulis infâmes et ridicules du Front National, donc oui, je vote pour ce en quoi je me retrouve (et aussi pour un moindre mal).

Si l’unité de la France se manifeste uniquement à chaque fois qu’on balance des kalashnikovs dans la rue, j’emmerde profondément cette empathie à deux balles.

Publicités

Une réflexion sur “Vote ou pèlerinage à Lourdes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s