Les ruptures

Je ne vous cache pas que le raz-de-marée suscité par la séparation des youtubeuses Safia et Caroline m’a fait réfléchir sur la notion de rupture (amicale et amoureuse) et ce qu’elle engendre.

9a3277bcf79165ed607c622784c6d6e8

Très souvent, une fin de relation est violente et douloureuse, c’est normal. C’est difficile à gérer pour les deux personnes concernées, qui réagissent comme elles le peuvent.
Des clans se forment inévitablement, les copains de l’un et ceux de l’autre. 
Dans une rupture, il y a toujours un enfoiré et une victime, alors que nous jouons en réalité souvent les deux rôles à la fois.

Une rupture concerne deux personnes, mais il nous est souvent arrivé d’avoir un public d’un certain nombre, rajoutant son grain de sel, consolateur, nous cassant du sucre sur le dos…
Un public qui, au fond, ne saura jamais le fin mot de l’histoire. Les relations de cet acabit sont très intimes, et c’est très dérangeant d’entendre des amis/collègues/proches en parler de manière décontractée.

Pour en revenir au tsunami dégueulasse qu’a provoqué la séparation de Safia et Caroline, vous conviendrez que leur relation rentre bien dans ce que je viens d’évoquer. En revanche, ce qui change la donne, c’est qu’elles sont désormais, ainsi que de nombreux autres youtubers, des personnages publics suivis par plusieurs milliers de gens.
Alors faites le compte : dans votre vie d’heureux anonyme, vous vous farcissez entre 5 et 15 relous : voyez comment la moitié de la France prend parti pour Caroline ou Safia.

Personnellement, j’ai déjà du mal avec l’idée que des gens que j’aie pu connaître se permettent de balancer des conneries sur mon dos alors qu’ils sont très loin de m’avoir torchée et mouchée quand j’étais petite; alors sortir sa bile pour des filles qu’on regarde à travers un écran ? LOL ou ma gueule ? Non mais sérieusement quoi.

Venez pas m’sortir que c’est la règle du jeu : elles exposent leurs vies donc on leur casse les burnes quand ça nous plaît plus. Elles sont aussi humaines que nous, respirent, pissent, pleurent, ont peur. Et elles font des erreurs, comme nous tous. Et c’est plutôt cool de le reconnaître.

Une amitié, c’est parfois loin d’être évident à appréhender, alors avant de jeter la pierre au voisin, occupez-vous de vos propres relations. De Caroline ou Safia, je sais avec laquelle je j’ai le plus d’affinités, mais en aucun cas je ne me permettrais d’aller basher l’autre.

Soyons plus cléments et adultes.

Publicités

2 réflexions sur “Les ruptures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s